La cryptanalyse

La cryptanalyse est apparue en même temps que la cryptographie. Son but est de réussir à comprendre ce qu’un message codé signifie.

Il existe deux sortes de cryptanalyse ; celle où l’on connaît la clé (donc le message où le message serait facile à décrypter) et celle où l’on ne connaît pas la clé (le plus difficile, ce qui va nous intéresser dans cette partie).

En effet, dès que des hommes ont voulu coder des messages, d’autres ont voulu découvrir ce qu’il y était caché. De là est née la guerre entre codeurs de messages et casseurs de codes.

Lorsque quelqu’un essaye de percer le secret d’un message, on parle d’une attaque.

Il existe différentes méthodes de cryptanalyse, chacune appropriée pour casser un algorithme plutôt qu’un autre.

Dans cette partie, nous reprendrons donc les méthodes de chiffrement vues au début du dossier, à savoir le chiffre de César, le chiffre de Vigenère, la machine Énigma et le cryptosystème RSA et nous essayerons de voir s’il est possible malgré tout de comprendre un message codé sans en détenir la clé de chiffrement.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site