Une expérience antique, l'encre sympatique...

L’encre invisible, ou encre sympathique, est utilisée depuis la nuit des temps pour transmettre des messages secrets.

C’est une des formes de stéganographie les plus simples qu’il soit, qui peut même être réalisée chez soi.

En effet, l’encre invisible consiste à écrire avec un liquide plus ou moins transparent (nous prendrons le jus de citron pour notre expérience) que l’on sèche pour que la feuille de papier reste vierge. Il ne reste ensuite qu’à chauffer doucement la feuille de papier pour voir apparaître le message secret.

Mais il existe bel et  bien une explication scientifique sur le fait que le papier imprégné de citron noircisse plus facilement que le papier resté vierge.

En effet, le citron, qui contient de l’acide citrique, va s’attaquer aux liaisons de cellulose, contenue dans la feuille de papier. La cellulose ainsi affaiblie est donc plus vulnérable à l’approche d’une flamme qu’une simple feuille de papier.

 

Matériel nécessaire :

         - une feuille de papier blanc

         - un pinceau

         - du jus de citron

         - une bougie

 

Précautions d’emplois :

Garder à côté de soi une bassine remplie d’eau au cas où la feuille s’enflammerait.

 

Protocole expérimental :  

Dans un premier temps, appliquer à l’aide d’un pinceau fin un peu de jus de citron sur la feuille de papier blanc.

Laisser la feuille sécher sur un radiateur, ou accélérer cette étape à l’aide d’un sèche-cheveux.

Approcher la feuille sèche à proximité d’une flamme, sans pour autant faire entrer en contact cette flamme avec le papier.

Observer l’apparition progressive du message.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site